L’aménagement feuillu: création de valeur

L’aménagement feuillu: création de valeur

Les forêts feuillues estriennes ont subi de fortes perturbations humaines depuis le début de la colonisation. Les arbres de grande valeur et d’essences recherchées ont été surexploités. Le chêne rouge a quasiment disparu de nos forêts et le bouleau jaune de qualité supérieur pour le déroulage a fortement diminué.

Les exploitations du milieu du 20e siècle qui priorisaient la coupe totale ont rajeuni et uniformisé les forêts feuillues.

Ces méthodes ont façonné le portrait de la forêt, soit une forêt jeune munie d’un immense potentiel mais nécessitant un aménagement forestier intensif pour l’atteindre.

Photo, Nicolas Meigher

Cet aménagement s’effectue par une suite de coupes d’éclaircies en jeune âge suivi de coupes de jardinage par la suite.

La première des coupes d’éclaircie assainie le peuplement, dégage les arbres d’avenir et récolte les essences de moins grande valeur, tels les peupliers.

Le bois issu est de qualité pâte.

La deuxième coupe d’éclaircie, une quinzaine d’années plus tard, dégage de nouveau les arbres d’avenir tout en récoltant les arbres malades.

Le bois est majoritairement de qualité pâte par contre la proportion destinée au marché du sciage augmente significativement.

La troisième coupe est réalisée une quinzaine d’années plus tard. L’objectif est la récolte des arbres matures et ceux ayant développé de la maladie.

L’apport supplémentaire de lumière permet à la régénération de se développer. En son absence, les nouvelles conditions favorisent son implantation.

Le bois récolté est composé d’une proportion élevée de bois de sciage avec une valeur monétaire unitaire plus grande compte tenu de l’accroissement en diamètre des arbres.

Cette forêt, originalement issue d’une coupe totale, évolue vers une structure composée d’arbres d’âges variés et à différents stades de développement.

 

Le club chasse et pêche du comté de Compton

Les terrains du Club couvrent plus de 600 hectares et les forêts y sont aménagées intensivement depuis 35 années par Aménagement forestier et agricole des Sommets inc.

       

Photos, Nicolas Meigher

Une érablière de 80 hectares a été éclaircie à trois reprises, en 1982, en 1998 et en 2009.

La première coupe d’éclaircie a permis l’assainissement du peuplement en y prélevant les arbres ayant peu de qualité et ceux ayant des signes de maladie.

La deuxième éclaircie a permis la récolte des tiges ayant des signes de maladie ainsi que la récolte des arbres de moindre qualité permettant le dégagement des arbres de plus grande qualité avec un meilleur potentiel pour le sciage.

La troisième coupe réalisée en 2009 est une coupe de récupération de la maturité et des tiges ayant développé de la maladie. La maturité de certaines tiges a orienté le prélèvement vers ceux-ci. L’ouverture de la canopée a permis à la régénération et les gaules feuillues d’augmenter leur présence et leur croissance.

La quatrième coupe à venir prochainement sera une coupe de jardinage.

Les volumes de bois récoltés permettent d’illustrer l’augmentation marquée de la proportion de bois de qualité.

L’augmentation du pourcentage du volume de bois de qualité sciage est très significatif entre les deux premières éclaircies.

Le pourcentage de ce volume de qualité a été multiplié par 8.

L’augmentation entre la deuxième et la troisième éclaircie est moindre, par contre la valeur unitaire au Mpmp (mille pieds mesure de planche) a augmentée significativement. La croissance des tiges de haute qualité dégagées à la suite de la première et la deuxième éclaircie a permis aux arbres d’augmenter leur diamètre et de ce fait d’augmenter leur valeur au marché de sciage feuillu.

La valeur d’une bille de sciage feuillue est déterminée par les défauts apparents sur le tronc et la classe de diamètre, plus celle-ci est élevée plus sa valeur unitaire augmente.

 

L’aménagement intensif d’une forêt feuillue est synonyme de création d’une valeur durable !

 

Ken Dubé ing.f.

Vidéos : Comment façonner les bois feuillus pour maximiser vos revenus (FPFQ)

https://www.youtube.com/watch?v=593DI6ezc9U

De la forêt à l’usine (produite par Forêt-Estrie)

http://foret-estrie.ca/video/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *