La maturité des arbres, source de chablis

LA MATURITÉ DES ARBRES, SOURCE DE CHABLIS

Il y a peu événements aussi désagréables que de constater le bris d’arbres dans sa forêt suivant des épisodes de forts vents, de verglas ou de neige lourde automnale. Ces arbres sont souvent isolés et parsemés au-travers du boisé. En y regardant de près, on observe habituellement de la pourriture au tronc ou des faiblesses structurales ayant causé ces bris. On appelle ces arbres renversés, un chablis.

Fig. 1 – Sapin tombé laissant entrevoir la pourriture au tronc

Dans les cas plus graves, des sections de boisé peuvent se retrouver dévastées. La fragilité de plusieurs arbres combinée à l’effet domino causent beaucoup de dégâts.

Fig. 2 – Boisé de sapin renversé, présence de plusieurs sapins avec de la pourriture au tronc

La tendance est de mettre le blâme sur l’occurrence des vents de plus en plus violents causés par les changements climatiques.

Sans dénigrer ces occurrences plus fréquentes, il a lieu de se questionner sur les raisons et les conditions sous-jacentes aux bris observés.

La forêt était-elle prédisposée?

Quelles sont ces conditions de vulnérabilité pouvant prédisposer la forêt au chablis(1)?.

La maturité des arbres

Inévitablement, les arbres vont atteindre leur maturité biologique. L’arbre en fin de vie sera plus susceptible aux champignons causant de la pourriture au tronc qui affaiblit le tronc de l’arbre. Lorsque la force des vents outrepasse la capacité de support du tronc, il se brisera à cet endroit. Le sapin y est particulièrement vulnérable.

La forte densité

Une forte densité durant une longue période diminue la résilience des arbres individuellement et fragilise le peuplement. Cette densité oblige les arbres à favoriser leur croissance en hauteur au détriment de leur croissance en diamètre. Cette situation provoque une déstabilisation du peuplement car les arbres ont une hauteur disproportionnée par rapport à leur diamètre et leur résistance est diminuée. C’est le principe du bras de levier qui entre en ligne de compte lors de forts vents. La présence d’une ouverture à proximité peut accentuer l’effet des vents.

Solutions préventives

L’aménagement forestier améliore la résilience des peuplements:

  • Les éclaircies réalisées en temps opportun assurent la récolte des arbres matures et/ou ceux ayant des défauts les prédisposent aux bris,
  • Les éclaircies favorisent la croissance en diamètre des arbres résiduels et augmentent leur résistance aux forts vents,
  • La récolte des arbres matures évite la perte de bois.

La résilience des peuplements augmentera et ils deviendront moins susceptibles au chablis. La récolte des bois assurera un retour financier au propriétaire.

Autre facteur à considérer, les arbres tombés et enchevêtrés deviennent difficiles à récolter. Laissés au sol, ils perturbent la circulation dans le boisé pour de nombreuses années.

Le même phénomène s’appliquerait-il aux plantations?

Le phénomène de croissance en hauteur au détriment de celle en diamètre est aussi présente en plantation lorsque la densité est forte durant une longue période de temps.

Fig. 3 – Plantation de pin rouge de 50 ans, jamais éclaircie, très vulnérable au chablis

Un retard dans la réalisation des éclaircies augmente la fragilité des plantations au chablis, au renversement causé par le verglas et les lourdes neiges automnales.

Les principes décrits s’appliquent également aux plantations car elles sont homogènes et l’effet domino est accentué.

Fig. 4 – Chablis majeur dans une plantation de pin rouge de 50 ans jamais éclaircie

Conclusion

Les extrêmes météorologiques ont toujours eu un impact sur les peuplements forestiers. La récurrence de ces événements majeurs, causée par les changements climatiques, nous interpelle pour augmenter la résilience de nos forêts. L’aménagement forestier réalisé en harmonie avec la dynamique propre aux peuplements est le meilleur outil pour atteindre cet objectif.

La forêt aménagée verra sa résilience et sa productivité augmenter tout en ayant une diminution des risques de chablis.

 

Ken Dubé ing.f.

Compléments:

(1) Chablis : un chablis est un ensemble d’arbres renversés, le plus souvent par des vents violents. Ainsi une tornade ou un orage peut causer un corridor de dégâts en forêt qui sera appelé un chablis – Wikipedia

2 comments

    • Dans une plantation de pin rouge vieille et jamais éclaircie, on se doit de valider le % de cime verte (soit la fabrique de garde-manger) et moins de 35% implique que la plantation ne réagira pas à l’éclaircie et sera possiblement même plus sujette à du chablis. Une vieille plantation trop dense voit son ratio diamètre-hauteur tendre vers le déséquilibre, la hauteur devient trop grande pour le diamètre et la capacité de support est moindre. Un grand vent, un verglas, une neige pesante peut créer un effet domino (voir une des photos de la chronique).
      Il est difficile de vous conseiller adéquatement sans voir la plantation, donc idéalement de regarder dans votre secteur à trouver un conseiller forestier qui pourra de visu vous conseiller adéquatement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *