Plan de protection et de mise en valeur de la forêt privée de l’Estrie (PPMV)

PLAN DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DE LA FORÊT PRIVÉE DE L’ESTRIE (PPMV)

 

L’Estrie révèle une richesse diversifiée de par l’utilisation qui peut être faite de son territoire. Tantôt reconnue pour la beauté de ses paysages et l’attrait récréotouristique qu’elle procure, tantôt pour le caractère champêtre offert par plusieurs de ses petits villages, tantôt pour son dynamisme agricole et forestier et pour la qualité de son environnement, la région permet aux gens et aux organismes de tirer profit du territoire. L’utilisation du territoire étant des plus diverses, des organismes, comme l’Agence Estrie, colligent leur vision du développement durable dans un plan stratégique.

Ainsi, le Plan de protection et de mise en valeur (PPMV) dresse un portrait de la forêt privée de l’Estrie et de ses ressources, dégage des enjeux, fixe des objectifs régionaux de protection et de mise en valeur et suggère des actions dans le but d’atteindre les objectifs retenus. En 2017, l’Agence Estrie a publié un PPMV révisé. Partant des constats établis dans le premier PPMV (2002), le plus récent document actualise donc le portrait des aptitudes et caractéristiques forestières du territoire régional. Il repositionne le cadre de gestion et d’aménagement du milieu forestier en fonction d’objectifs nouveaux ou ajustés relatifs à l’utilisation durable des écosystèmes, à la gestion intégrée des ressources et à leur protection.

Cette nouvelle mouture du PPMV permet de constater les efforts déployés au cours des 15 dernières années à l’amélioration des pratiques en forêt, à la formation des propriétaires, à la mise en œuvre de la certification forestière, à une sylviculture plus raffinée, à la conservation de la vocation forestière de territoire et à la concertation régionale, entre autres. Ces efforts proviennent de l’ensemble des intervenants du milieu forestier : propriétaires de boisés, conseillers forestiers, monde municipal, industrie forestière, syndicats de producteurs forestiers, agence, ministères, organismes de conservation, association forestière, organismes de bassin versant et coopérative agroforestière.

Bien que la mise en valeur et la protection des ressources de la forêt tendent vers le développement durable, nombre de défis demeurent toujours à relever. Une offre de services diversifiée pour rejoindre les propriétaires aux valeurs et motivations variées. Une vigilance à maintenir quant à l’aménagement des boisés et à la protection de l’environnement (milieux humides, cours d’eau, espèces en péril). Une meilleure connaissance du milieu forestier et de ses ressources pour protéger la biodiversité et pour contrôler les espèces exotiques envahissantes dans un contexte de changements climatiques.

Pour plus de détails, consulter le PPMV et son résumé.

Marie-Josée Martel, ing.f., M. Sc.

AMFE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *