La certification forestière FSC

LA CERTIFICATION FORESTIÈRE FSC

 

La norme de certification FSC® a été créée en 1993 à la suite du Sommet de la terre tenu à Rio (juin 1992) par :

  • Des entreprises de la filière bois (industries forestières, groupes de distribution)
  • Des mouvements sociaux (syndicats, communautés locales, organisations représentatives des peuples indigènes…)
  • Des organisations écologistes

Ces organisations et individus faisaient alors le constat de l’insuffisance des actions internationales pour protéger les forêts, face à une déforestation importante, notamment en zone tropicale. À Rio, les négociations forestières internationales n’ont en effet conduit qu’à une déclaration de principe des États, sans mesures véritablement contraignantes (source, Wikipedia).

Objectifs de la certification

Le bois issu d’une forêt certifiée est garant pour le consommateur de sa provenance, et surtout que cette forêt est gérée de façon durable et en accord avec des normes environnementales strictes. Les audits réguliers assurent le maintien de ces hauts standards.

Les produits fabriqués à partir du matériau bois dont le papier, le bois d’œuvre, le bois de construction, etc. se retrouvent auprès de distributeurs et de détaillants soumis à des exigences sociales et commerciales dans leur secteur d’activité.

C’est ainsi que plusieurs grandes chaînes exigent maintenant la certification FSC pour distribuer et vendre certains produits forestiers.

Les compagnies forestières qui veulent se positionner dans ces marchés doivent répondre à ces exigences.

Domtar

En 2006, la compagnie américaine Weyerhaeuser achète Domtar qui inclut l’usine de Windsor et les terrains forestiers l’approvisionnant.

Les terrains appartenant à Domtar au Québec sont certifiés à 100% avec les normes FSC et SFI. Domtar achète et paie une prime pour obtenir du bois certifié de ses fournisseurs de la forêt privée. Ces bois permettent à Domtar de produire un papier certifié.

Dans leurs marchés très concurrentiels, l’usine de Domtar à Windsor se démarque par ce papier certifié, par rapport aux autres usines du groupe Weyerhaeuser ainsi que des autres compagnies productrices concurrentes. C’est un avantage indéniable permettant aux propriétaires de bénéficier d’un marché pour le bois à pâte feuillu récolté lors de leurs travaux d’aménagement forestier.

L’Estrie est d’ailleurs privilégié dans ce domaine par rapport à d’autres régions forestières au Québec.

Pour le propriétaire

Quels sont les avantages de la certification pour le propriétaire lors de la réalisation des travaux réalisés sur sa propriété ?

La certification se rattache à la propriété. C’est donc au propriétaire, en premier lieu, d’accepter que son terrain soit inclus dans un des certificats FSC régionaux.

Lorsque le propriétaire prend entente pour faire réaliser des travaux d’aménagement sur sa propriété et qu’il les confie à un organisme ou un entrepreneur qui doit alors respecter les principes FSC, il s’assure que les moyens nécessaires seront mis en place pour veiller à :

  • La protection des cours d’eau et des sols

Photo Ken Dubé, Parc du Mont Mégantic

  • La réalisation des travaux répondant aux lois et règlements en vigueur
  • Le maintien des attributs fauniques présents sur sa propriété

Photo Ken Dubé

  • La mise en valeur durable de sa forêt
  • La santé et la sécurité suivie et rigoureuse en forêt pour prévenir les accidents.

La certification est un outil de plus pour permettre au propriétaire désirant faire effectuer des travaux d’aménagement d’obtenir un résultat qui réponde à des exigences et des principes environnementaux reconnus. La détention d’un certificat FSC implique un audit annuel des pratiques forestières réalisé par des auditeurs externes et mandaté par FSC Canada.

Mis à part des exigences imposées par la certification, il reste impératif pour le propriétaire de bien définir ses propres exigences pour les transmettre au professionnel forestier responsable des travaux afin qu’elles soient incluses dans les directives données à l’entrepreneur et aux travailleurs forestiers.

La communication reste l’outil essentiel pour s’assurer que la satisfaction soit à la hauteur des attentes pour les travaux d’aménagement forestier réalisés.

 

Ken Dubé ing.f.

 

Les 10 principes FSC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *